vendredi 17 mars 2017

Pourquoi est-il plus facile d’apprendre une langue grâce à la musique ?





Tout le monde a forcément une musique en tête, chantée dans une langue étrangère, ne serait-ce qu’un refrain ou quelques mots successifs dont on connait la signification et qui sont ancrés dans notre tête. Preuve que la musique est un moyen très efficace pour apprendre une langue étrangère. Mais pourquoi écouter de la musique est-elle une des meilleures méthodes ?



On prend plus de plaisir


En choisissant d’apprendre en musique, on choisit d’apprendre en se faisant plaisir. Lorsque l’on souhaite améliorer sa compréhension d’une langue, le faire avec de la musique qui nous plait rend la chose facile et la motivation est naturelle. Que ce soit à la maison, en faisant du sport, en voiture, dans la rue ou encore en soirée, les moments où l’on écoute sont nombreux, alors imaginez si vous optimisiez tout ce temps à la compréhension d’une langue ! Pas besoin d’avoir une playlist ultra fournie, quelques musiques peuvent suffire pour commencer. Si vous voulez apprendre l’anglais, sélectionnez 4 ou 5 chansons anglophones avec des paroles et le premier pas est fait.

 On peut compiler écoute et lecture


Écouter une chanson tout en regardant les paroles en même temps permet à la fois d’améliorer sa connaissance du vocabulaire, de la conjugaison ou de l’orthographe tout en travaillant sa compréhension auditive. En activant ces deux sen­­­s on intègre mieux la langue et les expressions utilisées. Le mieux étant de voir la traduction pour comprendre le sens, puis d’écouter la chanson pour comprendre la prononciation. L’idée n’est donc pas de faire uniquement du yaourt !


On mémorise mieux


À la différence d’un film, d’un livre, d’un magazine ou d’un reportage, l’écoute d’une chanson peut se faire plusieurs fois par jour et dans la durée. La répétition étant une des bases de l’apprentissage, cela permet d’assimiler des mots et expressions. Alors que lorsqu’on regarde un film sous-titré, on ne prête attention qu’un instant aux propos et on ne mémorise pas ce que l’on a vu ou entendu. Par exemple, lorsque vous écoutez un refrain des dizaines de fois et que vous connaissez sa signification, vous reconnaitrez ces mêmes mots ou expressions lorsqu’ils seront prononcés ou écrits dans un autre contexte. La musique permet de mémoriser sans faire énormément d’efforts et dans un laps de temps court.


On contextualise les mots


Les chansons permettent de raconter des histoires ou de partager des émotions, les mots n’y sont pas isolés et sont imbriqués dans un contexte. Ceci facilite la compréhension de ces mots ou expressions, au-delà d’une traduction basique. La répétition du même mot dans des chansons différentes vous permettra de comprendre au mieux sa signification et son utilisation. L’expression de la joie, la colère, la tristesse, le bonheur, l’amour, etc., est plus facile à comprendre grâce à l’écoute de chansons, vous pourrez ainsi savoir comment les utiliser dans des conversations. Vous arriverez aussi avec le temps à développer des réflexes de compréhension, certains mots ou expressions que vous entendrez seront compris instantanément.


On peut travailler sa prononciation


Qui n’a jamais chanté une chanson sans connaître un seul mot des paroles­ ? On l’a tous fait il faut l’avouer. Mettez un terme au massacre et apprenez réellement les paroles. Le fait de chanter, même sous sa douche, est une formidable façon de travailler sa prononciation et son accent. Poussez la chansonnette vous permettra aussi de mémoriser encore mieux les paroles, alors n’hésitez pas. Vous vous découvrirez peut-être un talent caché.  


vendredi 27 janvier 2017

Témoignage d'Alice, partie à Toronto



Alice est partie près d'un an à Toronto en séjour linguistique avec Voyage-Langue. La jeune fille de 18 ans nous raconte son expérience au Canada. 




Comment s’est déroulé ton séjour au Canada ? Est-ce qu’il t’a fallu un temps d’adaptation ?

Je ne regrette absolument pas ce voyage ! C'est une expérience humaine fabuleuse, enrichissante et pleine de rencontres.
Le premier mois reste le plus dur, surtout si vous démarrez de quasiment 0 en anglais. Cependant, pour progresser, il est vraiment important de ne pas rester avec des français ou tout simplement de parler que anglais avec eux !! Après c'est le choix de chacun. 


Quel était le fonctionnement au sein de l’école ?


ILAC a un système très intéressant, à savoir que si vous n'aimez pas votre classe ou vos professeurs, vous pouvez changer autant de fois que nécessaire ! Pour moi c'est totalement nouveau, c’est très agréable. On peut également changer entre les différents sujets proposés, plus votre niveau est élevé, plus vous avez le choix. 
Tout est fait pour vous rendre à l'aise.
J’ai rencontré des profs vraiment formidables, avec qui je garde contact même en ayant quitté leur classe. 



Quelle formule de séjour as-tu choisie ?

J’ai choisi la formule intensive.
Quand vous achetez votre pack, vous avez le choix entre cours standard, semi-intensif ou intensif. À Toronto la formule intensive comprend 38 cours de 45 minutes par semaine.


Quels conseils donnerais-tu à ceux qui souhaitent partir à Toronto ?

Avant de partir, il y a un vrai budget à prévoir sur les transports qui sont plutôt chers. La température est assez dure en hiver, il faut être bien équipé...  
Je ne sais pas trop quoi dire sur Toronto, mais les gens sont vraiment gentils et calmes. 



Pour finir, quels sont tes bons plans ou les choses à faire à Toronto ?

Je n'ai pas vraiment de bons plans mais le mieux pour tout nouveau étudiant est de demander aux profs qui sont très heureux de vous renseigner !!

Pour les lieux à visiter, il reste les incontournables :  


CN tower 




Casa Loma 




Toronto Island 




CNE




Niagara Falls




Wonderland




Scarborough Bluffs 







Si vous aussi vous souhaitez partir en séjour linguistique à Toronto, vous pouvez découvrir tous nos séjours sur notre site.